Séminaire Culture pour tous, culture pour chacun : l’accessibilité des établissements culturels et patrimoniaux

chateau des ducs de bretagne

Culture pour tous, culture pour chacun : l’accessibilité des établissements culturels et patrimoniaux

Le 31 mai 2016 au Château des ducs de Bretagne – Musée d’Histoire de Nantes

La mise en place des Ad’AP a permis de donner un second souffle à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. Pour les établissements culturels et patrimoniaux, cette nécessité s’accompagne d’une exigence, celle d’offrir le même niveau de qualité de visite, de spectacle, d’information à tous les visiteurs. Cependant, de nombreuses questions demeurent sur la façon d’engager réellement ce chantier. De l’accueil du public aux nouvelles expériences de visiteurs, ce séminaire propose d’explorer à travers des questions et cas concrets des façons d’envisager cette mise en accessibilité.

Mot d’accueil

  • Christian Guellerin, directeur de l’École de design Nantes Atlantique
  • David Martineau, adjoint à la culture, Ville de Nantes
  • Louis Bergès, directeur régional des affaires culturelles des Pays de la Loire

Ouverture : Culture pour tous, culture pour chacun, état des lieux, enjeux et perspectives

  • Sandrine Sophys-Veret, chargée de mission culture et handicap, Ministère de la culture et de la communication
  • Serge Chaumier, professeur et chercheur à l’université d’Artois à Arras

Première table ronde : De l’accueil du public à l’accueil des publics

Au-delà de la question des travaux, l’accueil du public en situation de handicap réinterroge la façon d’accueillir le public. Réorganisation des lieux ou des services, il s’agit de voir comment ces changements peuvent être mis en oeuvre.

Table ronde animée par Zélia Darnault.

Orienter le public : regards sur la signalétique, Emmanuelle Chaminand, designer.

La signalétique est un des aspects à particulièrement soigner dans un projet de mise en accessibilité. Quels en sont les enjeux ? Comment la mettre en oeuvre ?

Faire avec le public, Virginie Lepage, chargée d’action culturelle, référente publics spécifiques handicapés, site des mégalithes de Barnenez, Carnac et Locmariaquer

Il s’agit d’aborder la question de la co-construction de la démarche. L’accessibilité ne se pense pas seul mais avec le public. Il faut trouver les conditions de rencontre et de projet pour mener à bien une médiation réussie. Sensibilisation du personnel, recrutement d’un référent, co-construction d’outils de médiation avec les associations régionales.

Proposer une offre spécifique : le cas du spectacle vivant, Priscillia Desbarres, responsable communication d’Accès Culture

Pourquoi et comment proposer une offre spécifique dans le cadre du spectacle vivant ? Quels liens peuvent être faits avec le domaine du patrimoine en général ?

(enregistrement sonore de l’intervention à venir)

Deuxième table ronde : Renouveler l’expérience du public

La simple notion de médiation peut sembler aujourd’hui dépassée, on parle de plus en plus d’expérience visiteur. Comment renouveler cette expérience ? Comment participer ainsi à l’attractivité du site et améliorer les conditions de visite de tous les publics ?

Table ronde animée par Zélia Darnault.

Renouveler la scénographie, Laurence d’Haene, chargée du développement et de la politique des publics au Château des ducs de Bretagne – Musée d’Histoire de Nantes

L’accueil des publics spécifiques nécessite de revisiter la scénogarphie traditionnelle. Du mobilier aux parcours, comment proposer une expérience de visite pour tous les publics ?

Les ambiances sonores, Marc Debiès, designer sonore

L’expérience dans les établissements culturels et patrimoniaux se vit de manière sensorielle. Quels sont les enjeux de soigner les ambiances sonores ? Quelles pistes de réflexion ?

Renouveler l’expérience par le numérique, Paul Chaine, chef de service du développement du numérique au Château de Versailles

Comment les établissements culturels et patrimoniaux peuvent profiter de ces outils pour renouveler l’expérience de tous les visiteurs ?

Troisième table ronde : Une offre accessible, et après ?

La question de la communication de l’offre accessible peut poser problème. Si parfois les établissements réussissent à mettre en place une offre accessible, le public ne suit pas toujours. Comment communiquer ? Comment atteindre tous les publics ?

Table ronde animée par Florent Orsoni.

Préparer la visite grâce à des partenariats, Alexandre Bourbonnais, responsable des relations avec le public, Angers Nantes Opéra

Les publics en situation de handicap ont souvent besoin d’une préparation à la visite plus importante. Comment s’appuyer sur des structures locales pour proposer des partenariats et fidéliser les publics ?

Ouvrir l’accessibilité de l’offre par l’expérience par le numérique, Nicolas Morand, designer interactif

L’usage du numérique et des nouvelles technologies fait aujourd’hui partie intégrante de la vie des publics. Comment ouvrir l’accessibilité de l’offre en s’appuyant sur les outils du numérique et du design d’expérience utilisateur ?

La labellisation, les réseaux, Dominique Rabet, membre de l’association Tourisme et handicap

Au-delà de la récompense, les prix et labellisation sont une marque de reconnaissance pour le public. Quel est leur intérêt ? Comment fonctionnent-ils ?

Conclusion et Clôture

  • Florent Orsoni, directeur du Design Lab Ville Durable, L’École de design Nantes Atlantique et Président de la commission Accessibilité et qualité d’usage dans l’environnement bâti, AFNOR

 

Article rédigé par Clémentine Laurent-Polz.