La muraille d’Ávila

les remparts d'Avila

Présentation générale

La muraille d’Avila fut construite du 11e au 14e siècle. Elle est considérée comme l’une des murailles médiévales les mieux préservées au monde. Elle est le joyau architectural de la ville et son site le plus visité. Admirés pour leurs dimensions impressionnantes, les remparts ont un périmètre de 2,516 mètres, 87 tours et 9 portes.

En 2008, la section nord-ouest de la muraille fut restaurée et la porte du nom de Puerta del Puente fut rendue accessible à tous.

Principales interventions d’accessibilité :

Un ascenseur et une série de rampes ont été installés à la porte de Puerta del Puente, pour aménager un accès confortable aux remparts sur une longueur de plus de 100 mètres aux personnes à mobilité réduite.

En plus de cette intervention dans le cadre bâti des remparts, un point d’information accessible a été aménagé à Puerta de la Puenta et à l’office de tourisme, comprenant un portail internet accessible, des brochures en langue facile et des maquettes tactiles des neuf portes et de la muraille.

Situation géographique :

Avila, Espagne

Description des installations :

Les remparts d‘Avila constituent le meilleur exemple d’architecture militaire romane en Espagne et sont un exemple remarquable d’architecture médiévale en Europe. Ils sont la principale attraction des visiteurs d’Avila: pour 27% d’entre eux la muraille est la principale raison de leur visite et pour 66% d’entre eux, les remparts représentent le mieux la ville.

Pour aller plus loin :

Auteurs : Rosa Jiménez (technicienne au sein du conseil de la ville d’Avila), Delfín Jiménez (architecte, expert en accessibilité) et Fionnuala Rogerson (architecte).

Traduction : Marcus Weisen

Toutes les photographies : Crédit ville d’Avila.

Enjeux du site

Valeur patrimoniale et attractivité

Avila fut inscrite en 1985 au patrimoine mondial de l’UNESCO qui a reconnu dans la ville un exemple remarquable:

  • “de ville fortifiée dont la muraille est restée intacte. La densité de monuments civils et religieux à l’extérieur et à l’intérieur de la muraille en font un temple d’une valeur exceptionnelle.”
  • “de la repopulation entreprise par le Royaume de Castille après le reconquête de Tolède. Soulignant l’exceptionnel caractère médiéval de la Ville d’Avila et sa combinaison d’éléments religieux et défensifs.”

Les remparts médiévaux et les églises romanes à l’extérieur des murs de San Pedro, San Vicente, San Andrés et San Segundo sont mentionnés dans l’inscription au patrimoine de l’UNESCO en tant que dépositaires de ces valeurs. La ville est également nommée : “Ville d’Avila, avec ses églises hors les murs“.

  • 200,000 personnes visitent les remparts chaque année et y admirent les vues.
  • Près de 75% des visiteurs viennent d’Espagne.

Les travaux de mise en accessibilité accomplis jusqu’à présent se sont vus attribuer de nombreux prix:

  • 2008 Prix d’Accessibilité Castilla y León
  • 2008 Prix Cermi.es
  • 2009 Prix Reina Sofía aux Municipalités pour l’Accessibilité Universelle 2010 Star Initiatives
  • 2010 Fondation Konecta
  • 2011 Telefónica Ability Awards
  • 2011 Prix Solidarité ONCE Castilla y León
  • 2011 Prix du Progrès
  • 2011 Première Ville à recevoir la European Access City Award

Problèmes d’accessibilité avant travaux

La muraille et ses vues panoramiques étaient inaccessibles aux personnes à mobilité réduite.

Stratégie d’intervention

En 2008, le maire de la ville a relevé un défi personnel qu’il s’est donné : construire une cité inclusive, riche de sa diversité et réaliser le rêve de voir un utilisateur de fauteuil roulant explorer les remparts de la muraille.

« Lors de ce projet, nous travaillions de manière collaborative à une tâche qui transcendait nos frontières et nous permit de transformer le symbole de la ville en monument accessible à tous. Les murs, à l’origine conçus comme une ceinture défensive et une barrière contre les ennemis sont à présent accessibles aux visiteurs et aux habitants. » Ville d’Avila.

Projet

L’entrée

L’élimination de barrières physiques et architecturales et tout particulièrement des barrières mentales chez ceux qui doutaient du projet est au cœur du projet.

Le nouvel accès à la muraille à la Puerta del Puente.
Le nouvel accès à la muraille à la Puerta del Puente.
La rampe conduisant à la partie des remparts rendue accessible.
La rampe conduisant à la partie des remparts rendue accessible.
L’ascenseur discrètement situé à côté de l’ancienne étable.
L’ascenseur discrètement situé à côté de l’ancienne étable.
Le parcours accessible le long des remparts.
Le parcours accessible le long des remparts.

Le point d’information accessible, avec de l'information en formats accessibles : visuel, audio et langue des signes.

Création de brochures en langue facile

Deux brochures illustrées en langue facile ont été conçues pour les personnes en situation de handicap mental ou ayant des difficultés de compréhension: la première explique l’histoire et l’importance artistique des remparts, l’autre présente les neuf portes.

Deux brochures en langue facile.
Deux brochures en langue facile.

Conception de maquettes tactiles

Des maquettes tactiles des neuf portes et une maquette de la muraille peuvent être explorées au centre des visiteurs. Ils sont pourvus d’un texte en braille et de lettres en relief. Une brochure qui explique l’histoire de chaque porte est à disposition des visiteurs, en braille et en caractères imprimés.

Maquette tactile.
Maquette tactile.
Maquette tactile.
Maquette tactile.

Acteurs et processus de projet

Acteurs

Les travaux furent dirigés par le conseil municipal avec l’aide du gouvernement national et le soutien de partenaires. La loi sur le patrimoine historique requiert que 1% des budgets alloués aux travaux publics soit investi dans la conservation et la valorisation du patrimoine culturel de l’Espagne ou pour la promotion de la création artistique, de préférence dans le lieu du patrimoine lui-même ou à proximité.

L’espace d’accueil qui permet l’accès à la partie accessible des remparts appartient à la municipalité. C’était anciennement une étable, probablement d’origine médiévale. L’espace se prêtait bien à l’installation discrète des rampes et de l’ascenseur sans altérer la vue panoramique sur le monument.

Photographies et plans