L’accessibilité au lieu du spectacle

L’accessibilité au lieu et les aménagements des espaces ouverts au public (accueil, billetterie, gradins) dans les salles de spectacle existantes posent parfois de véritables défis. Il s’agit en effet d’offrir des bonnes conditions d’appréciation du spectacle (qualité du placement, valorisation de la mise en scène) tout en garantissant à la fois la sécurité des personnes (guidage lumineux, signalétique accessible, etc.) et l’accessibilité économique du spectacle (prix du billet, pérennité de la salle).

Accessibilité de la salle et aménagement des gradins

En 2015, le Grand T, scène nationale située à Nantes, a lancé des travaux importants de mise en accessibilité de la salle afin de repenser la stratégie globale de placement des usagers de fauteuil roulant. Les places initiales n’offraient pas un placement optimal et étaient en nombre insuffisant au regard de la réglementation. Celle-ci requiert en effet que 2% des places soient constituées d’emplacements pour fauteuils roulants, ce qui représente 17 places à l’échelle de la salle du Grand T. Afin de proposer un placement qualitatif aux usagers de fauteuil roulant, le choix a été de positionner ces places à mi-hauteur des gradins. Cette partie de la salle étant accessible par un emmarchement, cela a nécessité la création d’un ascenseur accessible depuis l’extérieur. La différence de niveau étant d’environ 2,50 mètres, la création d’une rampe a très vite été écartée.

L’ascenseur accessible depuis l’extérieur. Crédit photographique : Clémentine Laurent-Polz
L’ascenseur accessible depuis l’extérieur. Crédit photographique : Clémentine Laurent-Polz

Concernant les 17 emplacements pour les personnes en fauteuil, cela nécessite de supprimer un grand nombre de places assises au cœur même de la salle, et donc dans les rangées les plus prisées. Ainsi, pour des raisons d’équilibre économique, la stratégie retenue s’appuie sur un système mixte : la salle comprend de manière pérenne 6 emplacements pour les personnes en fauteuil et 11 emplacements potentiels nécessitant le démontage rapide d’une rangée de sièges (grâce à un système de fixations amovibles). Cela permet d’optimiser la jauge et le placement des spectateurs en fonction du public, tout en garantissant la qualité du placement des personnes en fauteuil.

Emplacements réservés aux usagers de fauteuil roulant. Crédit photographique : Clémentine Laurent-Polz
Emplacements réservés aux usagers de fauteuil roulant. Crédit photographique : Clémentine Laurent-Polz

Accueil et billetterie

L’espace autonome conçu pour l’accueil billetterie a également été pensé pour être accessible aux personnes en fauteuils par l’intégration d’une rampe.

Bâtiment d’accueil accessible par une rampe. Crédit photographique : Clémentine Laurent-Polz
Bâtiment d’accueil accessible par une rampe. Crédit photographique : Clémentine Laurent-Polz

Le placement des personnes

Le placement des personnes aveugles ou malvoyantes se fait également de manière adaptée. La stratégie développée par la Grand T est de leur proposer un emplacement au troisième rang, de manière à avoir un confort d’écoute privilégié, sans être toutefois trop poches de la scène pour ne pas être exposés à des projections ou autres effets de mise en scène. L’écoute du spectacle reste un point important pour les personnes aveugles ou malvoyantes, car même si le spectacle est en audio-description et que celles-ci portent donc un casque audio, elle reste à l’écoute de la représentation en direct.

Concernant le placement des personnes sourdes ou malentendantes, et dans le cas d’un spectacle traduit en Langue des Signes Françaises, cela va directement dépendre de l’emplacement du traducteur pendant la représentation.