La médiation : le cas des collections d’instruments de musique

Musée de la Lutherie et de l’Archeterie française à Mirecourt

Parmi les différentes catégories de musées, ceux présentant des collections d’instrument de musique constituent des éléments difficiles à aborder pour les différents publics. En effet, les objets ne parlent pas forcément d’eux-mêmes, ils doivent donc faire l’objet d’une médiation singulière, en particulier vis-à-vis des publics en situation de handicap. A travers l’exemple du musée de la lutherie et de l’archèterie françaises de Mirecourt, titré au prix Patrimoines pour tous et labellisé tourisme et handicap, il s’agit de montrer quels dispositifs peuvent être envisagés pour ce type de musées.

Visiter le musée dans la plus grande autonomie possible

Pour les équipes du musée de la lutherie et de l’archèterie françaises, « le handicap des uns enrichit le regard des autres ». C’est à partir de ce postulat que le musée a souhaité s’engager dans une démarche d’accessibilité pour tous. Le parcours a été pensé afin de favoriser l’autonomie de tous les visiteurs pour leur faire découvrir les aspects sonores, techniques et esthétiques des instruments présentés. Parmi les dispositifs présentés, un établi tactile permet de montrer les différentes étapes de fabrication d’un violon, d’un archet, d’une guitare et d’une mandoline. Accessible aux visiteurs malvoyants par le toucher et par un cartel en braille, cet établi est utile à tous les visiteurs. De plus, quelques uns des instruments présentés peuvent être manipulés ou joués, afin de permettre de mieux les appréhender. La visite sensorielle prend fin dans l’atelier du musée où les visiteurs sont confrontés à la fabrication des instruments dans l’un des plus anciens ateliers de la ville. Ces différents dispositifs de médiation sont intégrés à la scénographie du musée car il ne s’agit pas de stigmatiser un type de visiteur mais bien d’intégrer les attentes de tous les publics tout au long du parcours.

Etabli de présentation des instruments de musiqueInstruments de musique en libre service

1 – Etabli de présentation des instruments de musique. Crédit photographique Musée de la Lutherie.

2 – Instruments de musique en libre service. Crédit photographique Musée de la Lutherie.

Atelier de fabrication d'un instrument.

3 – Atelier de fabrication d’un instrument. Crédit photographique Musée de la Lutherie.

Des ateliers de découverte mêlant tous les publics

Le musée de la lutherie et de l’archèterie françaises a mis en place un atelier de découverte intitulé « Jouer du violon ». Son objectif est de mêler tous les publics, qu’ils soient porteurs d’un handicap ou non, dans une même visite. L’atelier permet de découvrir le violon à travers une approche sensorielle afin d’inciter les publics à s’approprier cet instrument et à donner envie à un plus grand nombre, d’aller à la rencontre de cet instrument. Cet instrument est abordé à travers différentes approches : visuelles, tactiles, auditives, proprioceptives, kinesthésiques, adaptées à tous les publics. Des ateliers spécifiques sont par ailleurs proposés pour les enfants. L’objectif est double : amener les différents publics à s’intéresser au violon mais également susciter d’éventuelles vocations.

Atelier pédagogique de pratique des instruments. Crédit photographique Musée de la Lutherie.

Atelier pédagogique de pratique des instruments. Crédit photographique Musée de la Lutherie.