Château de Mayenne

Présentation générale
Le château de Mayenne a, depuis son ouverture au public en 2008, placé l’accessibilité au coeur de ses préoccupations. Le projet conjugue à la fois la volonté de garantir l’accès et le confort de tous les visiteurs mais aussi celle d’offrir à l’ensemble des publics les clés de compréhension et d’appropriation des œuvres exposées.

Principales interventions d’accessibilité :

1. L’accessibilité physique pensée dès l’ouverture du musée
2. Des outils d’interprétation pour tous tout au long de la visite

Situation géographique :

  • Au sud-est du centre-ville actuel, sur un promontoire rocheux qui surplombe la Mayenne.

Description des installations :

  • Le château de Mayenne est le fruit d’une histoire riche et complexe. Ce palais carolingien construit en 900-920 est par la suite devenu château fort, puis prison avant de se transformer en musée ouvert au public en 2008. Le site est composé d’une basse cour devenue jardin qui abrite un théâtre à l’italienne, d’une haute cour comportant le château à proprement parler transformé en musée (section médiévale du musée départemental archéologique) et d’une extension contemporaine pensée comme lieu d’accueil du musée.

Pour aller plus loin :

http://www.museeduchateaudemayenne.fr (nouvel onglet)

Enjeux du site

Valeur patrimoniale et attractivité

  • Ensemble inscrit au titre des Monuments Historiques – Site archéologique d’intérêt national
  • Palais carolingien datant du Xè siècle
  • La haute cour abrite la partie musée
  • Présentation de collections médiévales et archéologiques dont des pièces de jeux uniques datant des XIè  et XIIè siècles
  • La basse cour est un lieu de promenade et de découverte qui abrite un théâtre à l’italienne
  • Environ 20 000 visiteurs par an
  • Label “tourisme et handicap”  pour les 4 types de handicap
  • Prix Patrimoines pour tous 2014 – Trophée national de l’accessibilité 2014

Problèmes d’accessibilité

Le château médiéval présente un grand nombre d’obstacles et d’escaliers peu compatibles avec les normes actuelles d’accessibilité et de sécurité. Le défi consiste donc à proposer un parcours dénué d’obstacles et accessible à tous. De plus, la compréhension et l’appropriation des collections archéologiques peut s’avérer compliquée, il s’agit donc de mettre en place des dispositifs de médiation pour tous.

Stratégie d’intervention

L’autonomie et le brassage des publics ont été les maîtres mots de la stratégie d’intervention. Ainsi, les questions de l’accès, de la mise en place d’outils d’interpétation, la muséographie et l’ensemble du parcours ont été pensés pour tous les visiteurs. Il s’agit, par ce biais, de ne pas stigmatiser un type de visiteur en fonction de son handicap mais bien d’intégrer tous les visiteurs au sein d’un même parcours. En termes de stratégie patrimoniale, il a été choisi de créer une extension contemporaine dont le traitement consiste en une mise à distance de l’extérieur et du bâti en joint creux. Par ailleurs, la mise en accessibilité du site vient compléter une politique plus globale de la Commune en matière d’accessibilité.

Projet

1. L’accessibilité physique pensée dès l’ouverture du musée

La volonté de prendre en compte l’accessibilité physique a été manifeste dès le début du projet. L’extension servant d’accueil au public, la totalité du château médiéval ainsi que les abords du site ont donc été aménagés dans cette optique.

L’extension :

La transformation de l’édifice en musée a nécessité de repenser les installations et d’en créer de nouvelles. Parmi elles, la création d’une extension contemporaine servant de lieu d’accueil du public a fait l’objet d’un concours. L’accessibilité physique du lieu faisait partie des critères inscrits dans le cahier des charges. Le projet remporté par l’architecte Philippe Madec propose une double peau en claire-voie de bois dont la teinte grisée s’harmonise avec la pierre en vieillissant. Depuis l’intérieur, cette double peau offre des jeux de lumière et d’ambiance tout en laissant filtrer des vues vers l’extérieur. L’ensemble s’intègre parfaitement au site médiéval et permet de le mettre en valeur. A l’intérieur, l’espace de plain-pied répond aux normes d’accessibilité. Des toilettes adaptées aux visiteurs en situation de handicap moteur et auditif ont été créées.

Vue de la rampe, de l'ascenseur et de l'extension contemporaine - Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

1 – Extension contemporaine, rampe et ascenseur – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Extension contemporaine, architecte : Philippe Madec

2 – Extension contemporaine, architecte : Philippe Madec – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Le château :

De nombreux travaux ont été entrepris à l’intérieur du château pour garantir non seulement l’accessibilité mais aussi la sécurité de tous. Le parcours a donc été conçu sans obstacles, avec une signalétique claire, contrastée et en gros caractères. De plus, des bancs et des fauteuils offrent au visiteur la possibilité de se reposer tout au long du parcours. Un ascenseur a été créé : il dessert la totalité des espaces d’exposition du site, dont la crypte archéologique située en sous-sol. Il est équipé d’un dispositif d’information vocale et de touches en relief et en braille. Les escaliers ont fait l’objet d’une mise aux normes : annonce de la descente par des dalles d’éveil à la vigilance, nez de marches antidérapants et contrastés, contremarches contrastées. Les surfaces vitrées ont été équipées de bandes blanches offrant un fort contraste visuel afin de mieux les repérer. Un jardin d’inspiration médiévale complète le parcours, son accès est adapté à tous grâce à la présence de larges allées, de rambardes, d’assises adaptées.

Un ascenseur a été créé

3 – Un ascenseur a été créé – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Jardin d'inspiration médiévale - Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

4 – Jardin d’inspiration médiévale – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Les abords :

Des travaux d’aménagements ont dû être effectués. Des places de stationnement dédiées ont été créées sur le parking le plus proche du musée, place Juhel. Des transports en commun équipés de plateformes adaptées et desservant la place Juhel ont été mis en service gratuitement pour les personnes en situation de handicap moteur. Le parcours d’accès au musée a été totalement dégagé : il ne comporte pas d’obstacle ni de pente. En cas de nécessité, un système de dépose minute devant l’entrée du musée est également possible.

2. Des outils d’interprétation pour tous tout au long de la visite

La muséographie du château de Mayenne a été pensée pour s’adresser au plus grand nombre de visiteurs. L’accès à l’information doit donc être facilité grâce à des espaces aérés, la présence des vitrines et des cartels à une hauteur réglementaire. Le personnel du musée a été formé pour répondre aux attentes spécifiques des publics en situation de handicap et pouvoir les orienter et les conseiller au mieux. La muséographie a été complétée par des outils d’interprétation pensés pour favoriser l’autonomie des différents publics et leur garantir un libre accès à l’information. Il est intéressant de constater que ces dispositifs ne sont pas utilisés uniquement par les visiteurs en situation de handicap mais bien par tous les publics, ce qui évite la stigmatisation, point d’orgue de la démarche du Château de Mayenne.

Dispositifs accessibles aux personnes en situation de handicap visuel

Un plan en relief est présent dès l’entrée, à l’extérieur du site, pour permettre une bonne lisibilité des différents espaces. Des fiches informatives et thématiques contrastées et en gros caractères sont disponibles dans les salles du musée. Dans la première salle, cinq maquettes tactiles permettent de mieux comprendre les différentes phases de transformation architecturale du site. Des boîtes à toucher ont été installées dans la salle gothique pour appréhender les matériaux de construction des jeux (mandibule de boeuf, ivoire, bois de cerf). Des plans thermogonflés légendés en braille et en relief sont à disposition des visiteurs. Des loupes ont été installées afin d’observer les détails de certaines pièces, notamment les monnaies. Des tablettes tactiles équipées d’une version en audio-description sont à disposition des visiteurs.

Plan en relief dans la haute cour

5 – Plan en relief dans la Haute cour – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Fiches informatives et thématiques disponibles dans les salles du musée - Crédit photographique : Musée du Château de Mayenne

6 – Fiches informatives et thématiques disponibles dans les salles du musée – Crédit photographique : Musée du Château de Mayenne

maquette tactile présentant l'état du château au 21ème siècle

7 – Maquette tactile présentant l’état du château au 21ème siècle – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Plan en braille et relief du site

8 – Plan en braille et relief du site – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Dispositifs accessibles aux personnes en situation de handicap auditif

Le site est équipé de deux boucles magnétiques, l’une à l’accueil, l’autre dans la salle la plus importante du musée (aula), dont la présence est signalée de manière claire et adaptée. Des boucles magnétiques portatives pour les tablettes tactiles ont été mises en place ainsi qu’un sous-titrage et un sous-titrage en français facile.

Dispositifs accessibles aux personnes en situation de handicap moteur

La présentation des collections et aérées et sans obstacles. Les vitrines et les cartels sont présentés à une hauteur adaptée à tous.

Dispositifs accessibles aux personnes en situation de handicap mental

Les dispositifs adaptés aux visiteurs en situation de handicap visuel sont également très utiles pour les visiteurs en situation de handicap mental. Un livret spécifique a également été mis en place pour les adultes et le jeune public afin de faciliter l’accès et la compréhension de l’information.

Au-delà de ces dispositifs spécifiques, le musée propose des bornes interactives ainsi que de nombreuses animations adaptées pour tous les publics. La présentation des expositions temporaires répond aussi à ces exigences.

De nombreux ateliers pédagogiques sont organisés à destination de tous les publics

9 – De nombreux ateliers pédagogiques sont organisés à destination de tous les publics – Crédit photographique : Musée du château de Mayenne

Conclusion

Grâce à sa stratégie d’intervention volontariste, le château de Mayenne a été le premier château de France à être labellisé « tourisme et handicap » pour les quatre types de handicaps en 2010. En 2014, il a reçu le trophée de l’accessibilité dans la catégorie « Tourisme et handicap » avant se voir décerner la même année le prix Patrimoines pour tous.

Acteurs et processus de projet

Acteurs

  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Mayenne
  • Maîtrise d’oeuvre : Philippe Madec, architecte

Processus de projet

  • Recrutement d’un responsable des publics
  • Concours d’architecture pour la réalisation d’une extension contemporaine
  • Penser le parcours en termes d’accès, de présentation et de mediation
  • Formation du personnel à l’accueil et aux demandes spécifiques des visiteurs en situation de handicap

Photographies et plans