La médiation : le cas des collections de sculptures

La médiation culturelle permet de faire le lien entre le public et l’oeuvre. Elle peut revêtir différente formes : visite guidée, fiches de salle, cartels, maquettes tactiles, outils numériques, etc. Dans le cas des publics en situation de handicap, elle est parfois indispensable pour amener à sentir l’oeuvre et à pouvoir l’appréhender. A travers l’exemple du musée Jules Desbois de Parçay-les-Pins, nous allons voir quels outils peuvent être mis en place et comment ceux-ci peuvent s’avérer profitables à tous les publics.

Musée Jules Desbois de Parçay-les-Pins : un musée pour chacun

Souvent éclipsé par son ami et collaborateur Rodin, le sculpteur Jules Desbois est aujourd’hui redécouvert et son œuvre a toute sa place dans l’histoire de l’art français. Son village du Maine-et-Loire Parçay-les-Pins (900 habitants) lui rend hommage grâce à un musée dédié à l’artiste installé dans un ancien relai de poste du XIXè siècle. Depuis le début du projet, l’accessibilité est au cœur des préoccupations de la municipalité. Dans une petite structure de campagne comme celle-ci, les enjeux sont de taille : accès physique mais aussi accès à la culture pour tous, quels que soient l’âge, le milieu social ou le handicap des visiteurs. Son action, notamment en matière de médiation culturelle, est aujourd’hui reconnue.

Vue d'une salle du musée Jules Desbois

1 – Vue d’une salle du musée Jules Desbois – Crédit photographique : Musée Jules Desbois – DAMM

Un regard sensible pour explorer la sculpture

L’ambition première du musée est d’amener les différents publics à comprendre et à s’approprier l’oeuvre exposée. Le musée doit donc être une passerelle entre les oeuvres et le public. Dans le cas d’un musée de sculpture, la matière, le toucher, la vision en 3 dimensions sont des éléments essentiels que le visiteur doit pouvoir appréhender, ce dont il est souvent empêché dans les grandes structures. Du mobilier tactile permettant de toucher les différentes matières et d’explorer les techniques de représentation de la sculpture (du bas relief à la ronde bosse) a ainsi été installé dans les salles du musée. La technique de la fonte à la cire perdue, difficile à appréhender pour les néophytes, a également son mobilier tactile dédié. L’idée est de montrer et de toucher les différentes étapes qui amènent au résultat final. Cette approche est bénéfique pour les publics déficients mentaux ou déficients visuels mais profite plus largement à tous les publics car la compréhension de l’art de la sculpture passe par le toucher.

Le mobilier tactile permet de comprendre l'art de la sculpture

2 – Le mobilier tactile permet de comprendre l’art de la sculpture – Crédit photographique : Musée Jules Desbois – DAMM

Le mobilier tactile permet d'appréhender la technique de la fonte à la cire perdue - Crédit photographique : Musée Jules Desbois - DAMM

3 – Le mobilier tactile permet d’appréhender la technique de la fonte à la cire perdue – Crédit photographique : Musée Jules Desbois – DAMM

Une action pédagogique

Le musée se veut donc avant tout un lieu d’apprentissage. Le but est donc d’éduquer le regard de tous les publics. Cela passe à la fois par une approche ludique et par des compléments d’information (fiches de salle). L’approche ludique a pour but d’amener à la compréhension et à l’appropriation des techniques et du langage esthétique propres à la sculpture. Des activités interactives ont été développées sur des tablettes tactiles mises à disposition des visiteurs autour des oeuvres d’art décoratif du sculpteur. D’autre part, le mouvement étant l’une des composantes essentielles de l’oeuvre de Jules Desbois, une initiation à la lecture du mouvement dans l’oeuvre monumentale de l’artiste est proposée. Grâce à un mannequin de bois utilisé par les artistes pour leurs essais, le visiteur peut tester différentes positions et se rapprocher du travail de Jules Desbois.

Des tablettes tactiles permettent une approche interactive

4 – Des tablettes tactiles permettent une approche interactive – Crédit photographique : Musée Jules Desbois – DAMM

Un mannequin de bois permet d'appréhender la notion de mouvement

5 – Un mannequin de bois permet d’appréhender la notion de mouvement – Crédit photographique : Musée Jules Desbois – DAMM

Des événements réguliers

Au-delà des actions et activités pérennes proposées au sein du musée, le musée Jules Desbois est régulièrement le lieu de manifestations ou d’événements particuliers. Ces activités éphémères peuvent être proposées uniquement à destination des groupes en situation de handicap (ateliers expression corporelle, théâtre ou danse pour les élèves d’un IME) ou ouvertes à tous (expositions, concerts, participation à des manifestations comme la Nuit des musées ou les Journées Européennes du Patrimoine). Avec son programme riche et adapté, le Musée Jules Desbois est un acteur à part entière de l’accès à la culture pour tous.