La station de métro Municipio de Naples

Municipio station exteriors rendering_1

Présentation générale

L’objectif des stations du métro de l’art était de préserver les principaux nœuds de transports de l’homogénéité caractéristique de tant d’arrêts de transport publics, aéroports et auto-routes. La réalisation des nouvelles stations fut confiée à des architectes de renom dont Àlvaro Siza, Eduardo Souto de Moura, Dominique Perrault, Oscar Tusquets, Karim Rashid, Gae Aulenti, Alessandro Mendini.

Les arrêts ont chacun leur identité architecturale propre et s’insèrent dans leur environnement. Un travail de réaménagement du système routier attenant et de son mobilier urbain fut confié aux architectes. Des environnements urbains laissés à l’abandon ont ainsi pu retrouver une vie nouvelle. De vastes espaces du tissu urbain se sont vus dotés d’une nouvelle identité sociale et d’une réhabilitation esthétique.

Sous la direction artistique d’Achille Bonito Oliva, plus de 150 œuvres d’art de 80 artistes contemporains ont été aménagées à l’intérieur et à l’extérieur des stations de métro. Ces œuvres sont conçues spécifiquement pour leur site : peintures, sculptures, mosaïques, céramiques, photos et installations dont la commande a été passée directement à des artistes internationalement connus.

Le projet de métro se présente également comme une impressionnante machine à remonter le temps. Les fouilles archéologiques auxquelles un budget de plus de 250 millions d’Euros a été accordé, ont résulté dans la découverte de l’ancien port de Parthenope (arrêt du Municipio), de navires longs de plus de 30 mètres et du lieu de réimplantation des jeux Olympiques au 1ier siècle (arrêt Duomo). Cette descente dans les strates archéologiques de la ville a mis à jour des bastions Angevins, et des restes aragonais et d’époques plus récentes.

La nouvelle station du Municipio se devait d’intégrer les fondations du Castelnuovo et les nombreuses archéologiques.

Principales interventions d’accessibilité :

La station du Municipio est dotée d’escaliers roulants et d’ascenseurs, de bandes podotactiles et de plans en relief pour les personnes aveugles et malvoyantes. Le numéro des étages est indiqué sur les boutons des ascenseurs en relief et en braille. La signalétique vocale est en italien et en anglais.

Situation géographique :

  • Naples, Italie

Description des installations :

Lorsque la station du Municipio de ligne 1 entre en service en 2015, l’ensemble des travaux n’est pas terminé. Les différentes découvertes archéologiques retardent les travaux et conduisent les architectes portugais Álvaro Siza et Eduardo Souto De Moura à intégrer les anciennes murailles dans la conception d’ensemble. Le vaste espace de circulation à l’intérieur de la station est conçu pour laisser voir ces découvertes exceptionnelles faites lors d’une des fouilles archéologiques les plus importantes des dix dernières années.

Les découvertes archéologiques comprennent la mise au jour du port de Neapolis qui se trouvait dans une petite baie longtemps enfouie sous la place du Municipio actuelle, ainsi que du fond de la mer, d’épaves et d’un grand chantier naval de l’époque augustéenne. Des restes d’habitations des époques helléniques et impériales ont été trouvés sur la côte. Parmi les découvertes figurent des restes d’édifices angevins construits à la fin du 13e siècle (en même temps que le Castelnuovo), les fortifications extérieures du château construit sous le roi Alphonse V d’Aragon et les Vice-Rois espagnols avec leurs tours du Solo et de l’Incoronata; cette dernière étant visible aujourd’hui depuis le palier de la ligne 1 dans la station de métro.

Une fois achevée, la station du Municipio sera un important nœud de transport qui desservira les lignes 1 et 6. Le passage souterrain servira également de passage piéton entre le port et la vielle ville. Les travaux de planification urbaine au niveau du sol vont, quant à eux, valoriser l’axe entre la station maritime devant la Mairie et la colline de San Martino. A cette fin, la Fontaine de Neptune, un grand groupe marbre édifié au 16e siècle par Domenico Fontana, Michelangelo Naccherino et Pietro Bernini et plus tard par Cosimo Fanzag, fut démontée et reconstruite devant le Palais San Giacomo qui abrite la Mairie.

Auteur de l’article:

Maria Corbi, Gestione Patrimonio Artistico, ANM Azienda Napoletana Mobilità spa.

Sources:

Cet article s’appuie sur plusieurs sources d’information et a été rédigé grâce au soutien de plusieurs personnes. Nous tenons à remercier Isabella Tiziana Steffan, du Studio Steffan – Progettazione e Ricerca de Milan pour avoir suggéré la possibilité d’un article et pour son conseil lors de la rédaction.

Crédit photographique : Archives photographiques de la ANM Azienda Napoletana Mobilità spa.

Enjeux du site

Valeur patrimoniale et attractivité

L’objectif du projet de « métro de l’art » de Naples lancé par la municipalité était de rendre plus attractif les transports publics, d’optimiser l’usage de grandes zones de la ville et de mettre l’art contemporain et l’archéologie à la portée de chacun. C’est l’un des exemples les plus intéressants de musée décentralisé et distribué dans la ville. Le métro s’est fait musée pour être apprécié par les usagers en mouvement (150000 passagers par jour). Cette stratégie sert l’amélioration de la qualité de la vie physique, psychique et culturelle des citoyens, et vise à rendre plus agréable l’usage des transports publics.

Le métro de Naples vise d’un côté la fonctionnalité: garantir aux habitants l’accès à un système de transports à proximité de leur domicile et rendre plus accessibles les principaux sites touristiques. De l’autre, il s’agit de faire du métro lui-même un lieu de visites touristiques. Son patrimoine artistique est considérable – la valeurs des œuvres d’art et de détails architecturaux qu’il recèle est estimée à 58 millions d’Euros. 176000 des 1,33 million de touristes qui empruntent chaque jour le métro chaque le visitent pour sa valeur artistique et patrimoniale. Quelques des œuvres phares ainsi que le parc archéologique de la station du Municipio restent à être mises en place. Le compagnie des transports publics de Naples a créé des initiatives de médiation et d’éducation artistique. Le service éducatif du Metro Art ANM (Acienda Napoletana Mobilità) promeut ce riche patrimoine artistique, architectural et archéologique au moyen de visites guidées, d’activités scolaires, d’ateliers pour enfants et de visites privées. Des musées, écoles et universités de la ville prennent part dans l’organisation d’activités pour étudiants, citoyens et touristes. Cette rencontre citoyenne avec l’art et la culture peut s’avérer un facteur important dans la perception qu’ont les usagers de leur satisfaction et bien-être grâce à la médiation. La médiation sert d’outil pour tisser des liens entre citoyens et mener un dialogue avec eux; elle implique tout un contexte urbain.

Problèmes d’accessibilité avant travaux

  • La desserte des différents niveaux des stations du métro de Naples.

Stratégie d’intervention

Les stations du métro de Naples sont un exemple de l’accessibilité conçue comme partie intégrante de la qualité architecturale.

Le projet intègre les différents niveaux de la piazza del Municipio. Au niveau du sol, il crée une perspective qui commence devant le Palais San Giacomo. Sous le sol, il relie la station avec la zone archéologique à ciel ouvert et la mer.

Les architectes Siza et Soto do Moura ont fait du constant dialogue entre architecture contemporaine et les édifices pré-existants sauvegardés à l’intérieur de la station le fil rouge de leur projet aux lignes claires et soucieux de la qualité des finitions des pierres de lave et du plâtre blanc.

Projet

Une accessibilité globale

Le métro vise l’amélioration de la mobilité de tous les citoyens, y compris celle des personnes à mobilité réduite. Les stratégies et outils d’accessibilité fait ainsi partie intégrante du projet architectural.

Tous les niveaux de la station du Municipio sont accessibles par des escaliers roulants et des ascenseurs. Les ascenseurs sont dotés de boutons qui indiquent le numéro des étages en braille et en lettres en relief. Chaque niveau est doté de bandes podotactiles et de plans en relief pour garantir un accès facile et en toute sécurité aux trains et aux sorties.

Station di Municipio : ascenseur (extérieur – niveau 1)
Station di Municipio : ascenseur (extérieur – niveau 1)

Les mains courantes des escaliers sont dotées de braille et d’informations en lettres en relief.

Signalétique tactile sur la main courante.
Signalétique tactile sur la main courante.

Les matériaux telle la gomme offrent des possibilités de jouer sur des forts contrastes de tons. Ainsi les bandes podotactiles servent-elles d’aide à la mobilité très utile aux personnes handicapées visuelles dont le pourcentage d’acuité visuelle est très bas. Elles sont ici également des éléments architecturaux et décoratifs qui participent à la conception d’ensemble.

Station du Municipio : ancienne tour de l’Incoronata (XVIe siècle)
Station du Municipio : ancienne tour de l’Incoronata (XVIe siècle)

A l’extérieur, les bandes podotactiles conduisent jusque vers les routes. Des plans en reliefs sont installés à l’extérieur pour guider les usagers jusque vers l’entrée et la sortie.

Station du Municipo : plan en relief (extérieur)
Station du Municipo : plan en relief (extérieur)

Une « station-musée »

La station du Municipio à Naples est l’une des 11 stations du métro de l’art de la ligne 1 (qui relie Garibaldi à Piscinola). Cette initiative innovante de la municipalité de Naples conçoit une mobilité urbaine qui unit transport, architecture et archéologie. La beauté des stations du métro de l’art connaît un retentissement international. Elles sont aussi un exemple d’un dialogue réussi entre qualité architecturale et accessibilité. La conception de l’accessibilité a fait partie intégrante du projet, dès le début.

Station du Municipo : passage vers la Line 6 (simulation)
Station du Municipo : passage vers la Line 6 (simulation)

La station du Municipio se devait d’intégrer les découvertes archéologiques faites lors des fouilles, dont les fondations du Castelnuovo. Le projet intègre les différents niveaux de la Piazza del Municipio. Au niveau du sol, il valorise l’axe entre le Palais San Giacomo qui abrite la Mairie et la colline de San Martino. Sous le sol, il relie les espaces du métro avec la mer et la zone archéologique à ciel ouvert. Les architectes et ingénieurs ont collaboré pour intégrer, dès en amont du projet, stratégies et dispositifs d’accessibilité et style architectural. Le projet a été promu par la municipalité pour rendre plus accessible et attractive l’infrastructure des transports publics et ses environs, pour optimiser l’usage de grandes zones urbaines et mettre l’art contemporain et l’archéologie à la portée de chacun.

Acteurs et processus de projet

Acteurs

  • Client : COMUNE DI NAPOLI (City of Naples)
  • Maître d’ouvrage: Metropolitana di Napoli MN S.p.A.
  • Architects: Álvaro Siza Vieira, Eduardo Souto de Moura
  • Artist: Michal Rovner
  • Companies :
    ASTALDI SpA
    COSTRUIRE SpA
    GRUPPO ICM SpA
    MOCCIA IRME SpA
    VIANINI Lavori SpA
    COSTRUZIONI GDL Srl
    IMPRESA PIZZAROTTI SpA

Processus de projet

La MN (Metropolitana di Napoli) est maître d’ouvrage du projet lancé par la municipalité de Naples. L’accessibilité fait partie intégrante du projet dès le départ. L’accessibilité des métros est une obligation légale dictée par un ensemble de lois nationales et accentuée par un arrêté de la de la Cour de Cassation en 1971. L’office des normes UNI Ente Nazionale Italiano di Unificazione publie, en 2006, la norme UNI 11168-1 qui porte sur l’accessibilité des transports publics de masse et les critères de conception pour métros.

Photographies et plans