Les dispositifs de pratique du spectacle vivant

bandeau blanc

Et si rendre la pratique des arts vivants accessible était un point essentiel pour fédérer les publics autour d’une offre accessible existante? Nous avons choisi deux exemples qui proposent deux approches pour une pratique inclusive.

Transmettre la pratique de la danse : l’exemple de l’acaJOUET

Dans le cadre d’ateliers ouverts aux personnes en situation de handicap visuel, la compagnie de danse Acajou a développé un kit tactile de compréhension et d’écriture des mouvements chorégraphiques. Ce kit tactile s’appuie sur le principe d’écriture du mouvement imaginé en 1928 par Rudolf Laban, danseur et chorégraphe allemand, qui permet de noter sur une partition les enchainements des gestes et des postures du corps. Ce langage, appelé aussi notation Laban, permet de traduire les mouvements possibles du corps humain à travers différentes caractéristiques (poids du corps, directions dans l’espace, déroulement dans le temps et désignation des parties du corps).

La compagnie Acajou a repris cette notation du mouvement pour créer un dispositif combinant les différents signes sur des supports tactiles indépendants. Cet outil, appelé l’AcaJOUET, permet à l’enseignant de travailler avec les élèves sur la perception de leur corps, des mouvements possibles, du rapport du corps à l’espace dansé. Cet outil offre ensuite la possibilité d’aborder la notion d’écriture de la danse, permettant de comprendre les questions de partition, de phrasé, de structure, jusqu’à la construction de chorégraphies. Celles-ci pouvant même être éventuellement construites avec les participants et notamment avec des personnes en situation de handicap visuel (car l’acaJOUET permet d’aborder concrètement les questions d’écriture). En lien avec ce kit tactile, la compagnie propose également un livret d’exercices pédagogiques.

Auteur-conceptrice : Delphine Demont

L’acaJOUET. Crédit photographique : Nicolas Six.
L’acaJOUET. Crédit photographique : Nicolas Six.

Une vidéo accessible en ligne explique également le fonctionnement de l’acaJOUET (nouvel onglet). Crédit vidéo : Pascal Hintablian.

La compagnie Acajou propose de mettre à disposition l’acaJOUET dans le cadre de partenariat. Pour en savoir plus, voici le lien vers le site internet de la compagnie.

Accompagner le spectacle par la pratique

Au Lieu Unique, à Nantes, un atelier dédié a été organisé en amont des spectacles « d’après une histoire vraie » et « le syndrome de Ian », une trilogie consacrée aux danses populaires signée Christian Rizzo. Les spectateurs aveugles et malvoyants ont été invités à participer à un atelier de danse avec Valérie Castan, audiodescriptice du spectacle, suivi d’une visite tactile du plateau avec l’équipe artistique. Le spectacle était ensuite proposé avec audiodescription.

Atelier de danse. Crédit photographique : le Lieu Unique.
Atelier de danse. Crédit photographique : le Lieu Unique.