Les musées civiques du Palazzo Buonaccorsi et le Musée de la Calèche

Musées civiques du Palazzo Buonaccorsi, Macerata

Présentation générale

Suite au tremblement de Terre de 1997, le Palais Buonaccorsi est restauré et réaménagé pour accueillir les musées d’art ancien, le Musée de la Calèche de la ville de Macerata. L’accessibilité physique faisait partie intégrante du programme de restauration et de valorisation de cet édifice complexe. Parallèlement, le musée poursuit son rôle social et promeut la citoyenneté active, le dialogue interculturel et la participation. Les nouvelles expositions et la médiation se veulent engageantes pour tous les publics et comprennent des dispositifs pour les visiteurs en situation de handicap sensoriel.

Principales interventions d’accessibilité :

  1. Circulations verticales (ascenseur et plateformes élévatrices)
  2. Expériences multisensorielles et communication inclusive
  3. Interaction avec la société civile

L’accessibilité pour les visiteurs en situation de handicap fait partie intégrante d’une évolution de l’institution vers un musée participatif qui promeut l’inclusion, le patrimoine de la communauté et le dialogue interculturel.

Situation géographique :

  • Macerata, Marche, Italie

Description des installations :

Le Palazzo Buonaccorsi date du 18e siècle et abrite le Musée d’Art Ancien, Le Musée d’Art Moderne et le Musée de la Calèche. Restauré après le tremblement de terre de 1997, l’édifice fut adapté pour accueillir les collections muséales de la ville, destinées à jouer un rôle de fédérateur social.

Le Palais appartient à la commune de Macerata, dont la population est de 43000 habitants.

Pour aller plus loin :

Crédit photographique : Archive photographique des musées civiques de Macerata.

Auteurs de l’ article:

  • Giuliana Pascucci, Conservateur des Musées civiques du Palazzo Buonaccorsi, Macerata
  • Michele Giuli
  • Maria Teresa La Matina
  • Isabella Tiziana Steffan, Studio Steffan – Projet et recherche, Milano

Traduction : Marcus Weisen.

Enjeux du site

Valeur patrimoniale et attractivité

Le Palazzo Buonaccorsi est l’un des plus beaux palais de la région et fut conçu par Giovan Battista Contini, un élève du Bernin. Sa restauration et sa stabilisation après le tremblement de terre de 1997, il joue un rôle important dans la récupération du patrimoine culturel des Marches. Les décorations, fenêtres et portes en bois, les plafonds, les sculptures dans la cour et la terrasse panoramique furent intégralement restaurées.

Situé à proximité de la cathédrale et de la Piazza della Libertà – entourée du théâtre Lauro Rossi, la Tour Civique et la Mairie – il est l’un des joyaux du centre historique de Macerata.

Le Musée accueillent approximativement 20 000 visiteurs par an, dont près de deux tiers d’Italie, et 30 000 en ligne.

Fig 1. Le Musée de la Calèche au Palazzo Buonaccorsi (2009).
Fig 1. Le Musée de la Calèche au Palazzo Buonaccorsi (2009).
Fig. 2 Le Musée de la Calèche à la bibliothèque Mozzi Borgetti Library (1962).
Fig. 2 Le Musée de la Calèche à la bibliothèque Mozzi Borgetti Library (1962).

Problèmes d’accessibilité avant les travaux

  • Le Musée de la Calèche, situé de 1962 à 2002 dans le bâtiment de la bibliothèque Mozzi Borgetti n’était pas accessible aux personnes à mobilité réduite. Le Palazzo Buonaccorsi ne disposait pas d’ascenseur.
  • L’accès des personnes handicapées visuelles et des personnes sourdes aux contenus culturels était très limité.
  • La scénographie était à renouveler.

Stratégie d’intervention

La restauration du Palazzo Buonaccorsi joue un rôle important dans la valorisation du patrimoine culturel des Marches après le tremblement de terre de 1997. Ses musées ont adopté la Convention de Faro sur la valeur du patrimoine pour la société (2005), ratifiée par l’Italie en 2013. Celle-ci met en avant les aspects importants du patrimoine, dans son rapport aux droits de l’homme et à la démocratie. Elle défend une vision plus large du patrimoine et de ses relations avec les communautés et la société.

Ainsi, le musée s’engage à être un musée pour tous et s’efforce de promouvoir une nouvelle identité culturelle qui renforce la participation, le dialogue interculturel et la citoyenneté active. Le musée vise la création d’un patrimoine communautaire, impliquant les institutions publiques, les citoyens et les associations dans la promotion du patrimoine culturel et du territoire local.

Le musée entend être un “fédérateur social” qui participe activement à la vie de la communauté. Il possède un grand potentiel pour promouvoir la connaissance de soi et des identités sociales et culturelles qui nous façonnent. Dans une telle approche, les fonctions institutionnelles telles que l’acquisition d’artefacts, la conservation, la recherche et les expositions s’unifient.

Le musée a adopté une approche de médiation narrative dans ses expositions et ses collaborations hors les murs.

L’engagement pour l’accessibilité physique du palais et des contenus culturels pour les personnes   en situation de handicap fait partie intégrante de la transformation organisationnelle du musée.

Projet

Accessibilité et mobilité

Accès

L’entrée principale du musée Via Don Minzoni 24 (fig.3) a été rendue accessible, moyennant toutefois l’usage d’une rampe, d’un monte-escalier et d’un ascenseur. Une entrée accessible plus confortable se trouve Via Armaroli 2 (fig. 4).

Fig. 5 Entrée via Don Minzoni, 24
Fig. 3 Entrée via Don Minzoni, 24
Fig. 4 Accès facilité via Armaroli
Fig. 4 Accès facilité via Armaroli

Circulation verticale and sortie

L’édifice comprend un sous-sol et cinq étages. Un ascenseur a été installé dans la cage d’escalier moderne, d’un intérêt patrimonial modeste. L’ascenseur donne accès au café (+8.85 m) et une issue de secours sûre. Sur ce niveau, les personnes à mobilité réduite peuvent emprunter deux monte-escaliers.

Fig.5. Musées Civiques du Palazzo Buonaccorsi – Musée de la Calèch. Rez-de-chaussée
Fig.5. Musées Civiques du Palazzo Buonaccorsi – Musée de la Calèch. Rez-de-chaussée
Fig.6. Musée de la Calèche. Rez-de-chaussée inférieur
Fig.6. Musée de la Calèche. Rez-de-chaussée inférieur

Expérience multisensorielle

L’expérience multisensorielle du Musée de la Calèche comprend des dispositifs pour tous les visiteurs, y compris les enfants, les personnes handicapées visuelles et les personnes sourdes.

Le bruit de chevaux trottant sur le sol en bois dans l’entrée du Palais Buonaccorsi accueille les visiteurs, un rappel du va-et-vient quotidien de calèches au 18ème siècle.

Deux maquettes tactiles d’une calèche on été produites : une petite maquette volumétrique avec un cartel en braille permet la saisie rapide de sa forme, tandis qu’une maquette à échelle 1:3, accompagnée d’une brochure en braille révèle les détails de la calèche. Les maquettes inaugurent un parcours pour les visiteurs et rendent plus facile une saisie globale de la collection de calèches. Le personnel est formé pour guider des visites tactiles.

Fig.7.Pacours tactile pour personnes handicapées visuelles en visite guidée avec un guide formé.
Fig.7.Pacours tactile pour personnes handicapées visuelles en visite guidée avec un guide formé.

Des tablettes multi-média proposent de nombreuses informations en plusieurs langues sur les calèches : carrosserie, mécanique, histoire. Elles sont accessibles aux personnes en situation de handicap visuel. Les contenus comprennent trois audio-descriptions de calèches et deux présentations en langue des signes italienne (LIS), dont l’une renseigne sur l’offre culturelle de Macerata.

Fig.8. Musée de la Calèche – parcours tactile pour enfants, avec une mallette surprise qui contient l’habit du cocher à essayer.
Fig.8. Musée de la Calèche – parcours tactile pour enfants, avec une mallette surprise qui contient l’habit du cocher à essayer.

Le musée hors les murs

Le projet Museo dell’altro (Le Musée de l’autre) prend son point de départ dans la proximité géographique pour promouvoir “un bon voisinage culturel” avec le CAS – Centro di Ascolto e di Prima Accoglienza qui accueille des personnes en difficulté, dont de nombreux immigrants. Le projet “Mani che parlano” (Mains qui parlent) était une collaboration entre des étudiants du lycée d’art et des demandeurs d’asile pour promouvoir le dialogue interculturel et l’intégration culturelle par le biais d’un atelier de sculpture.

Le musée collabore avec différents types d’école, des centres pour personnes en situation de handicap physique ou mental et avec des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Fig.9. Les hôtes d’un centre pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en visite au Musée de la Calèche.
Fig.9. Les hôtes d’un centre pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en visite au Musée de la Calèche.

Acteurs et processus de projet

Acteurs

  • Maîtrise d’ouvrage : commune de Macerata
  • Architectes : Museum Engineering srl, arch. Luca Schiavoni
  • Collaborateurs : Carlo Chiatti, Valeria Venturini, Giorgio Bartocci, Massimo Carletti
  • Durée des travaux : 2008-2009
  • Coût: 500 000€
  • Prestataire de services : Gruppo Bodino Spa
  • Surface : 1000 mètres carrés

Processus de projet

Accessibilité physique

Le Palazzo Buonaccorsi est un édifice très complexe du 18ème siècle qui intègre plusieurs bâtiments antérieurs du 15ème siècle. La proposition initiale fut rejetée par l’administration de la région des Marches, car elle aurait nécessité une occupation partielle de la ruelle vicolo Buonaccorsi par des ascenseurs et/ou des escaliers de secours et une passerelle. Une solution peu invasive a obtenu l’aval de l’administration et des pompiers.

Muséographie

Une collaboration étroite s’est développée entre le Museum Engineering srl, une entreprise spécialisée dans la muséologie et la muséographie et le département scientifique du musée qui a aboutie une mise en commun de l’expertise et des savoir-faire établis sur une vingtaine d’années.

Un concept muséographique reposant sur une approche narrative fut réalisé. ce concept s’appuie sur dispositifs de vidéos interactives, d’audio-guides, d’images anciennes et de cartels traditionnels qui situent les calèches dans leur contexte régional, historique et culturel.

Des tablettes multi-média contenant de nombreuses présentations sont disponibles, y compris pour les personnes en situation de handicap visuels et les personnes sourdes. L’initiative participe à celles du réseau régional de musées Il Museo di tutti e per tutti (“Le musée de et pour tous”), à l’affût de technologies accessibles.

Des dispositifs multisensoriels furent créés en collaboration avec l’Union Italienne des Aveugles (Unione Italiana Ciechi) de Macerata et le musée tactile d’état Museo Omero à Ancona (également dans les Marches).

Photographies et plans