Site des mégalithes de Locmariaquer

Le Grand Menhir brisé, site des mégalithes de Locmariaquer - Crédit photographique : Vanbasten

Présentation générale

Le site des mégalithes de Locmariaquer a pensé sa mise en accessibilité en respectant les qualités naturelles du site pour ce qui est du cheminement extérieur et en soignant particulièrement les outils d’aide à la visite. Ces différents aménagements profitent aujourd’hui à l’ensemble des visiteurs.

Principales interventions d’accessibilité :

  1. Un parcours confort pour tous
  2. Des outils de médiation adaptés

Situation géographique :

A proximité de Carnac, sur la presqu’île du golfe du Morbihan.

Description des installations :

Le site des mégalithes de Locmariaquer, aux portes du golfe du Morbihan, est composé d’un ensemble de trois monuments mégalithiques : le tumulus d’Er Grah, le Grand Menhir brisé et le dolmen de la Table des Marchands. Le grand Menhir brisé est la plus haute stèle connue en Europe tandis que le tumulus d’Er Grah et le dolmen de la Table des Marchands constituent deux exemples d’architecture funéraire du Néolithique. L’ensemble est classé au titre des Monuments Historiques et est géré par le Centre des Monuments Nationaux (CMN). L’accès au site se fait par un bâtiment d’accueil permettant d’avoir des informations complémentaires d’aide à la visite et d’accéder au site mégalithique.

Pour aller plus loin :

http://www.locmariaquer.monuments-nationaux.fr – Contact : Virginie Lepage, chargée d’action culturelle, référente publics spécifiques handicapés 02 97 52 77 32

Enjeux du site

Valeur patrimoniale et attractivité

  • Ensemble classé au titre des Monuments Historiques en 1889
  • Le grand Menhir brisé est le plus grand bloc transporté et érigé par l’homme néolithique
  • Le dolmen de la Table des Marchands comporte des gravures néolithiques représentant une hache, des crosses ou encore un bovidé
  • Le site montre deux exemples d’architecture funéraire du néolithique : le dolmen et le tumulus
  • Labellisé tourisme et handicap pour les quatre types de handicap depuis 2014
  • Le site est situé aux portes du golfe du Morbihan, région hautement touristique

Problèmes d’accessibilité

Le parcours de visite se fait autour des trois monuments mégalithiques, à l’extérieur, sur un terrain de plain-pied avec deux zones légèrement en pente ≤ à 5 %. Pour des raisons de conservation et de sécurité, il n’est pas permis de monter sur les monuments (protection des monuments par un mono-fil). Il est admis d’entrer à l’intérieur du dolmen de la Table des Marchands mais pour des raisons de conservation, il est interdit de toucher aux gravures néolithiques. Le cheminement extérieur doit donc prendre en compte ces différents aspects. L’histoire des monuments présentés est relativement complexe, car embrassant une chronologie très ancienne. Il s’agit donc de rendre ces informations accessibles.

Stratégie d’intervention

Un pavillon d’accueil a été construit sous l’égide des architectes Lefèvre et Ressaussière en 1991. Ce bâtiment conçu de plain-pied permet d’assurer les fonctions d’accueil, d’orientation et d’information du public. La stratégie s’est ensuite tournée sur le circuit de visite en lui-même, avec une attention particulière portée au revêtement, et sur les outils d’accompagnement des visiteurs. Grâce à la sensibilisation du personnel et à la présence d’une référente publics spécifiques handicapés, la qualité de visite est la même pour tous les visiteurs.

Projet

1. Un parcours confort pour tous

Deux emplacements réservés et signalés, situés à 25 m de l’entrée du bâtiment d’accueil, ont été mis à disposition. Un bâtiment d’accueil de plain-pied a été construit pour marquer l’entrée du site et permettre d’assurer les fonctions de billetterie, salle vidéo, sanitaires et boutique/librairie. Les cheminements sont sans obstacle à la roue et à la canne.

Entrée du site - Crédit photographique : Zélia Darnault

1 – Un bâtiment d’accueil de plain-pied a été construit – Crédit photographique : Zélia Darnault

Les sanitaires indiqués par une signalisation spécifique et le comptoir d’accueil/billetterie ont été adaptés aux personnes à mobilité réduite et aux personnes déficientes auditives. Deux bancs et assises de repos ont été installés.

Comptoir d'accueil/ billetterie accessible

2 – Le comptoir d’accueil billetterie a été adapté aux personnes à mobilité réduite et aux personnes déficientes auditives – Crédit photographique : Zélia Darnault

Avant la visite des trois monuments mégalithiques, les visiteurs sont invités à découvrir un film retraçant l’histoire du site de Locmariaquer dans une salle vidéo.
L’accès des personnes en fauteuil roulant est matérialisé par une signalétique spécifique.  Deux places y sont réservées. Un garde-corps de part et d’autre de l’emplacement dédié a été crée. L’accès principal est matérialisé par une signalétique spécifique aux visiteurs déficients auditifs. L’entrée s’effectue grâce à une pente douce. Un fauteuil roulant et des cannes-sièges sont prêtés gratuitement.

Emplacement dédié pour deux fauteuils roulants dans la salle vidéo

3 – Des places pour les fauteuils roulants ont été réservées dans la salle vidéo – Crédit photographique : Zélia Darnault

L'entrée à la salle vidéo se fait par une pente douce

4 – L’entrée dans la salle vidéo se fait grâce à une pente douce – Crédit photographique : Zélia Darnault

Les visiteurs se rendent ensuite à l’extérieur sur le site pour suivre un parcours de visite autour des trois monuments mégalithiques. Le revêtement de ce parcours a été pensé dans un matériau sableux compacté (marquant une volonté de s’inscrire dans un milieu naturel). Le contraste de ce matériau crée avec l’herbe une ligne de guidage naturelle permettant aux malvoyants de se repérer. Le parcours est délimité pour un mono-fil afin d’empêcher les visiteurs de trop s’approcher des monuments. Des bancs et assises de repos jalonnent le parcours.

Le revêtement compact sableux a été pensé pour être le plus naturel possible

5 – Le cheminement extérieur est réalisé dans un matériau compact et sableux respectant la nature du site – Crédit photographique : Zélia Darnault

Des assises de repos jalonnent le parcours

6 – Des bancs et assises de repos jalonnent le parcours – Crédit photographique : Zélia Darnault

L’entrée du Dolmen de la Table des Marchands est signalée au sol par une bande d’éveil à la vigilance en pierre  du fait qu’il faut se baisser pour y pénétrer. La hauteur de l’entrée est de 1.40 m. Le Dolmen est naturellement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Dolmen de la Table des Marchands naturellement accessible

7 – Entrée du Dolmen de la Table des Marchands, monument naturellement accessible – Crédit photographique : Zélia Darnault

Bande d'éveil à la vigilance à l'entrée du dolmen de la Table des Marchands

8 – Une bande d’éveil à la vigilance signale l’entrée du Dolmen de la Table des Marchands – Crédit photographique : Zélia Darnault

« Nous avons voulu un parcours confortable pour tous. La mise en accessibilité influe sur le parcours de tous les visiteurs : les personnes âgées, les visiteurs avec des poussettes, etc. Il ne faut pas oublier que nous sommes tous susceptibles de nous retrouver en situation de handicap » insiste Virginie Lepage, référente publics spécifiques handicapés.

2. Des outils de médiation adaptés

Une attention particulière a été portée aux outils de médiation. Le film retranscrit dans la salle vidéo est traduit en Langue des Signes Française et sous-titré en français. Une boucle magnétique a été installée dans la salle vidéo et à l’accueil du site.

Le film est sous-titré en français et traduit en LSF

9 – Le film présenté dans la salle vidéo est traduit en LSF et sous-titré en français – Crédit photographique : Zélia Darnault

Les visiteurs déficients auditifs peuvent emprunter gratuitement des tablettes numériques tactiles remplissant les fonctions d’audioguide : ils accèdent à une visite guidée en Langue des Signes Française et sous-titrée en français avec un haut niveau d’informations.

Une tablette numérique tactile à haut niveau d'information prêtée aux visiteurs déficients auditifs

10 – Des tablettes numériques tactiles à haut niveau d’information sont prêtées aux visiteurs déficients auditifs – Crédit photographique : Zélia Darnault

Des tablettes tactiles et des gravures ont été réalisées et installées à la sortie du bâtiment d’accueil afin d’appréhender les décors gravés du dolmen de la Table des Marchands et du Grand Menhir.

Tablette tactile des gravures des monuments mégalithiques

11 – Des tablettes tactiles permettent d’appréhender les décors gravés des monuments mégalithiques – Crédit photographique : Zélia Darnault

Des fiches en braille/gros caractères, des panneaux informatifs (environnement et paysage, art mégalithique et architectures funéraires) ainsi qu’un livret de visite en braille/gros caractères et dessins en relief sont à la disposition des visiteurs déficients visuels. Le livret gros caractère est téléchargeable sur le site Internet du monument.

Fiches gros caractères

12 – Fiches en braille, gros caractère et facile à lire et à comprendre disponibles dans le bâtiment d’accueil – Crédit photographique : Zélia Darnault

Livrets d'aide à la visite en braille et relief

13 – Livret en braille et relief pour les visiteurs déficients visuels – Crédit photographique : Zélia Darnault

Des fiches des panneaux informatifs (environnement et paysage, art mégalithique et architectures funéraires) « facile à lire et à comprendre » (FALC) et un livret de visite pour les visiteurs déficients intellectuels ont été réalisés en concertation avec les associations ADAPEI, Les Papillons Blancs du Morbihan (association familiale) et Nous Aussi d’Auray et de Vannes (association de personnes déficientes intellectuelles). Ce livret est téléchargeable sur le site Internet du monument.

Afin de mieux comprendre le mode de vie au Néolithique, différentes mallettes sensorielles ont été conçues avec l’aide de spécialistes (archéologues, céramologue, vannier, tisserand…) : instruments sonores, outils préhistoriques, poterie, vannerie-tissage-filage. Elles sont utilisées lors de la visite sensorielle adaptée.

Reconstitution d'outils préhistoriques

14 – Des outils préhistoriques ont été recréés pour des visites sensorielles – Crédit photographique : Zélia Darnault

Sur réservation, le site propose des visites sensorielles adaptées à la déficience auditive, intellectuelle et visuelle.
Pour faciliter la préparation de la visite, les visiteurs ont la possibilité de télécharger des documents relatifs aux conditions de visites des publics spécifiques sur le site Internet du monument.

Conclusion

Les différents aménagements et outils mis en place par le site des mégalithes de Locmariaquer ont conduit à sa labellisation « tourisme et handicap » pour les quatre types de handicap en 2014 (le site avait déjà été labellisé pour le handicap moteur et visuel dès 2009 et pour le handicap mental en 2011).

Acteurs et processus de projet

Acteurs

  • Maitrise d’ouvrage en 1991 : département du Morbihan
  • Maitrise d’œuvre : M. Lefèvre (Architecte des Bâtiments de France), M. Ressaussière (architecte)
  • Maitrise d’ouvrage depuis 2003 : Centre des Monuments Nationaux
  • Associations partenaires : Association des Paralysés de France du Morbihan (APF), Association Valentin Haüy du Morbihan (AVH), Association des Sourds du Morbihan (ASM), Association Oreille et Vie du Morbihan, ADAPEI du Morbihan-Les Papillons Blancs, Association Nous aussi d’Auray et de Vannes
  • Acteurs du label Tourisme et Handicap : Association Tourisme et Handicap, DIRECCTE, Office de Tourisme Bretagne, Comité Départementale du Morbihan, Syndicat mixte du Pays d’Auray

Processus de projet

  • En 1991, construction d’un bâtiment d’accueil de plain-pied permettant une facilité d’accessibilité des personnes à mobilité réduite, des personnes déficients visuelles et des personnes ayant une fatigabilité.
  • Recrutement d’une référente publics spécifiques handicapés
  • Sensibilisation du personnel
  • Concertation : Administration du site, Direction Générale, Département des opérations, Direction du développement culturel et des publics.
  • Aménagement du cheminement du parking à l’entrée du bâtiment d’accueil sans obstacles à la roue avec un revêtement stabilisé, sans rupture de niveau et une légère déclivité ≤ 5 %
  • Aménagement du chemin de circulation du site sans obstacles  à la roue, avec un revêtement dur, lisse et non glissant, cheminement large, légère déclivité ne dépassant pas 5 %. Présence d’une ligne de guidage naturelle continue (file d’ariane). La configuration du site n’impose pas d’exigence particulière en matière de signalétique directionnelle. L’orientation est aisée. Mise en place de bancs de repos.
  • Présence de bandes de signalisation conformes sur les portes vitrées d’entrée et de sortie du bâtiment d’accueil.
  • Equipement des sanitaires d’alarmes sonores équipées de flash lumineux. Réfection du sanitaire adapté aux personnes à mobilité réduite et aux personnes déficientes visuelles. L’entrée principale des sanitaires et celle du sanitaire  adapté sont indiquées par une signalétique spécifique.
  • Aménagement de la salle vidéo d’une boucle magnétique et conception d’un film de présentation en LSF (Langue des Signes Française) avec sous-titrage en français. Installation d’un garde-corps de part et d’autre de l’emplacement dédié aux personnes en fauteuil roulant. Matérialisation au sol d’une marche isolée par une bande d’éveil à la vigilance contrastée en couleur, en relief et réfléchissante.
  • Conception de tableaux tactiles des gravures, de livrets braille, gros caractères et dessins en relief, conception de carnets de visite « facile à lire et à comprendre » (avec les associations ADAPEI Morbihan et Nous Aussi d’Auray et de Vannes), de mallettes sensorielles thématiques (outils, poterie, vannerie-filage-tissage, instruments sonores) et une maquette du Grand menhir brisé.
  • Labellisation tourisme et handicap du site, obtenu pour 5 ans. La labellisation induit un engagement à veiller et à respecter une accessibilité en toute autonomie.
  • Le label permet de mettre en avant la qualité de l’accessibilité et d’accueil des personnes en situation de handicap. Il implique une chartre de qualité d’accueil et de confort de visite. La labellisation a permis une augmentation de fréquentation ce qui implique une connaissance de ce label auprès des personnes en situation de handicap.

Photographies et plans