Le musée de l’Aurignacien

Musée de l'Aurignacien

Musée de l’Aurignacien. Crédit photographique : Musée de l’Aurignacien.

Présentation générale

Le musée de l’Aurignacien a ré-ouvert au public en 2014 après 10 ans de fermeture. Ce musée forum, situé en zone rurale, est un équipement culturel dédié au patrimoine archéologique préhistorique de l’abri d’Aurignac et plus particulièrement au peuple qui l’habitait, les Aurignaciens, premiers hommes modernes.

Principales interventions d’accessibilité :

  1. Des outils pour un parcours muséal en autonomie
  2. Des médiations adaptées

Situation géographique :

  • Aurignac, Haute-Garonne, France

Description des installations :

Le site du musée est constitué d’un bâtiment semi-enterré de 750m2 prenant place dans un vallon de 5000m2. Le bâtiment s’oriente vers le paysage environnant et vers l’abri préhistorique. Cet abri préhistorique est situé à une distance d’environ 1,5km du bâtiment et est accessible via un sentier aménagé.

Le bâtiment est conçu de manière à s’intégrer au mieux dans le paysage, grâce à sa toiture végétalisée et à l’usage de matériaux bruts.

Le site archéologique de l’abri préhistorique d’Aurignac est un site de l’aurignacien, principale culture du paléolithique supérieur (38 000 à 29 000 ans).

Le bâtiment construit en 2014 après 10 ans de fermeture du site archéologique a été pensé dés sa conception comme un espace accessible à tous et n’a donc pas nécessité de travaux. Les améliorations se sont ainsi concentrées sur les dispositifs d’accès aux contenus.

Pour aller plus loin :

Enjeux du site

Valeur patrimoniale et attractivité

  • Lauréat ex-aequo du prix « Patrimoines pour Tous » 2019
  • Le musée a obtenu le label « Musée de France »
  • Le musée a obtenu le label Qualité Tourisme en septembre 2019

Problématiques d’accessibilité

  • les outils de médiation à développer
  • la valorisation de l’autonomie des visiteurs

Projet

Des outils développés pour favoriser un parcours muséal en autonomie

Dans l’objectif de valoriser l’autonomie des visiteurs, le musée propose plusieurs guides adaptés :

  • un guide en FALC (Facile à Lire et à Comprendre) pour les publics en situation de handicap mental
  • un guide de visite en braille et un guide en gros caractère pour les personnes aveugles et malvoyantes

Le musée propose également un livret en relief relatant la découverte de l’abri d’Aurignac, ainsi que certains panneaux peints issu de la grotte de Chauvet et en lien avec la narration de la visite.

Extrait du livret en relief disponible à l'accueil du musée. Crédit photographique : Musée de l'Aurignacien.

Extrait du livret en relief disponible à l’accueil du musée. Crédit photographique : Musée de l’Aurignacien.

Enfin, le musée a développé une mallette pédagogique tactile constituée de différents éléments à toucher, comprenant notamment :

  • des reconstitutions d’objets préhistoriques,
  • des matériaux utilisés durant cette période historique.
Objets à toucher lors de la visite en autonomie. Crédit photographique : Musée de l'Aurignacien.

Objets à toucher lors de la visite en autonomie. Crédit photographique : Musée de l’Aurignacien.

Le parcours muséographique est également ponctué de plusieurs vidéos accessibles à tous. Ces courtes vidéos explicatives sont presque toutes sous-titrées. Lors d’une précédente exposition intitulée « Enquête sur 50 ans d’histoire », le musée a proposé une vidéo sous-titrée ainsi que des loupes grossissantes sur les vitrines d’exposition pour la lecture des cartels.

Le musée a également mis en place plusieurs points d’amélioration de l’accessibilité générale au musée :

  • une borne magnétique d’accueil pour les personnes malentendantes,
  • des sièges pliants légers disponibles sur simple demande,
  • deux places de stationnement accessible pour les personnes à mobilité réduite.

Des médiations adaptées à chaque public

Le musée a développé une visite commentée multi-sensorielle, dont la base peut s’adapter aux besoins spécifiques des différents publics, dont ceux en situation de handicap mental et visuel.

Au cours de l’été 2019, une visite multi-sensorielle a notamment été proposée à un public à très faible autonomie, avec l’association Les Chamois pyrénéens.

De manière générale, l’ensemble des ateliers proposés au public peut faire l’objet d’adaptation aux besoins spécifiques des personnes en situation à handicap.

Ateliers de médiation participative avec un groupe scolaire. Crédit photographique : Musée de l'Aurignacien.

Ateliers de médiation participative avec un groupe scolaire. Crédit photographique : Musée de l’Aurignacien.

Acteurs et processus de projet

Acteurs

Le projet a d’abord été réalisé et géré par la Communauté de Communes des

Terres d’Aurignac, puis a évolué vers un statut juridique différent en novembre 2016 avec la création d’un syndicat mixte associant le département de la Haute-Garonne (à hauteur de 80%) et la Communauté des communes Coeur et Couteaux du Comminges (à hauteur de 20%).

Des associations locales ont également été sollicitées pour la formation des agents du musée aux questions du handicap.

Processus de projet

Pour le développement des dispositifs d’accès aux contenus, le musée a fait la demande d’un poste en service civique dédié à cet enjeu, ayant pour mission de «contribuer à développer et faire connaitre les actions du Musée de l’Aurignacien en faveur de l’accueil des publics en situation de handicap». La personne en charge de ce poste a d’abord fait un grand travail de veille sur les prépositions inhérentes à l’accueil des publics en situation de handicap dans les musées, avant de faire plusieurs propositions d’amélioration.

L’ensemble de l’équipe du musée a été formé à l’accueil des personnes en situation de handicap. Ce travail s’est fait par le biais de rencontres organisées avec les associations engagées sur ces enjeux et par la mise en relation avec les musées déjà forces de proposition sur ces questions. Chacun des employés a, par ailleurs, reçu un code de bonne conduite à tenir pour l’accueil des publics en situation de handicap.

Depuis 2016, le musée a mis en place un partenariat avec l’institut médico-éducatif Henri Dinguirard d’Aurignac. Ce partenariat a pour objectif de faciliter l’accès à la connaissance et notamment à la découverte de la préhistoire pour des élèves en difficultés. Une série d’atelier a été mené avec ces élèves et leur a permis pour certains de travailler sur la réalisation d’une fresque, pour d’autres sur la collecte d’objets de la vie quotidienne ou la création d’un herbier.

Le musée a également développé un lien avec plusieurs autres structures locales, avec, à chaque fois, des projets éducatifs et pédagogiques adaptés. Le musée compte parmi ces partenaires :

  • l’institut thérapeutique, éducatif et pédagogique Le Comminges d’Aspet
  • l’IME du collège d’Aurignac
  • l’association Autisme Pyrénées

Photographies et plans